Ne m’oublie pas, Victoria Stevens

« Tout le monde sait que c’est douloureux de perdre un proche, mais personne ne parle jamais de la douleur de voir quelqu’un qu’on aime perdre un proche. D’être obligé de le regarder pleurer sans pouvoir l’aider. »

27144507_1801338019898804_1019463148_o

Auteur : Victoria Stevens
Édition : Hugo Roman, Collection New Way
Date de parution : 11 Janvier 2018
Nombre de pages : 381 pages
Prix : 17€
Note : ✿✿✿✿✿

Résumé

Je me souviens que tu avais toujours raison, même quand je voulais à tout prix que tu aies tort.
Je me souviens des gâteaux que tu cuisinais quand j’étais triste, et des histoires qu’on lisait ensemble auprès du feu. Je me souviens que tu affirmais que même quelque chose d’aussi petit qu’un flocon de neige pouvait changer le monde. Tu me manques maman, mais je me souviens de tout…
À la mort de sa mère, Hazel est envoyée en Australie chez un homme qu’elle connaît à peine, laissant derrière elle tout ce qu’elle a toujours aimé. Mais le soleil, la mer et le sable blond sont bien trop futiles pour consoler sa peine. Jusqu’au jour où elle rencontre Red et Luca, des frères jumeaux qui vivent dans la maison d’à côté. Elle commence à réaliser qu’elle passe sans doute à côté de sa vie. Alors qu’elle tente de se reconstruire peu à peu, elle va comprendre qu’elle n’est pas la seule à lutter contre ses fantômes. Mais peut-elle accepter si facilement qu’un cœur brisé peut parfois guérir ?

Mon Avis

En lisant ce résumé et en voyant la couverture, je me suis dis que j’allais adoré cette lecture, que j’allais être prise au tripes par pleins d’émotions, qu’on allait suivre Hazel dans son deuil. Et je dois dire que je suis tombée de bien haut et que ce livre a été une véritable déception pour moi.

Tout d’abord, en commençant ma lecture, j’ai senti que c’était le premier livre de l’auteur car il y avait énormément de répétitions et le ton employé me dérangeait un petit peu, les tournures de phrases surtout. Pour autan, sa plume est assez fluide et donne envie de découvrir le fin mot de l’histoire.

Mais là où est le hic pour moi et qui a fait que l’histoire ne m’a pas plu comme je l’espérais, c’est qu’au lieu de suivre l’histoire de deuil d’Hazel nous suivons beaucoup plus les personnage secondaire de Red et Luca qui ont vécu un événement tragique qui ont bouleversé leurs vies, particulièrement celle de Luca. Les 3/4 du livre porte donc sur Luca et son entourage, et comment parfois l’aide que notre entourage nous donne n’est pas forcément la meilleure façon d’avancer. Les seuls moments où l’on aperçoit l’histoire d’Hazel sont les lettres que l’on lit au fur et à mesure de notre lecture mais qui n’ont pas de réels liens avec l’histoire ou les chapitres. Ne vous y méprenez pas, j’ai trouvé l’histoire de Luca touchante et très belle mais je m’attendais tellement à suivre une histoire différente que je suis allée de déception en déception.

Je n’ai pas vraiment accroché avec les personnages du livre que j’ai trouvé un peu trop loufoque et cliché à mon goût. Le personnage de Hazel est trop effacé pour ma part, pour que l’on puisse vraiment s’attacher à elle. Le seul personnage qui m’a touché, c’est celui de Luca et de Red, qui a travers leur malheur apprennent une grande leçon de vie. J’ai trouvé que l’aide apporté par Hazel dans l’histoire était trop « facile » à mon goût, tout comme la romance qui s’installe peu à peu durant l’histoire.

Enfin parlons du dénouement final qui a achevé de ne pas me faire aimer cette lecture. Il ne restait que 100 pages à lire et je ne voyais pas où l’auteur voulait m’emmener et quel chemin elle allait prendre surtout en moins de 100 pages pour un dénouement final, c’est peu. Et effectivement, j’ai été déçue par la révélation et la façon dont l’auteure l’a amené. En effet, c’est un sujet important et d’actualité pour autant, je trouve qu’il arrive un peu comme un cheveu sur la soupe et je trouve ça dommage car ce livre avait énormément de potentiel. Pour moi, cela se finit trop vite et en un happy end un peu expéditif.

En bref, une déception pour ma part, avec une quatrième de couverture pas du tout adapté à l’histoire du livre, ce qui peut induire le lecteur en erreur ( ce qui a été mon cas). Je n’ai pas accroché avec le personnage de Hazel et malgré que l’histoire de Luca et Red soit touchante, cela ne m’a pas suffit à apprécier ma lecture.

Pour autant je tiens à préciser que c’est mon avis personnel e que ce n’est pas parce que je n’ai pas aimé que cela ne sera pas votre cas.

Je tiens à remercier les éditions Hugo Roman pour l’envoi de ce livre ainsi que Lorie pour m’avoir accompagner dans ma lecture de ce livre ♥

Ama.♡

4 réflexions sur “Ne m’oublie pas, Victoria Stevens

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s