Dry, Neal & Jarrod Shusterman

« Les gens peuvent se conduire en monstres. Que ce soit dans leurs actes ou dans leur nature, peu importe. Le résultat est le même. »

Auteur : Neal & Jarrod Shusterman
Édition : Robert Laffont, Collection R
Date de parution : 22 Novembre 2018
Nombre de pages : 446 pages
Prix : 17,9 €
Note : ✿✿✿✿(,5)

Résumé

Avez-vous déjà eu vraiment soif ?

La sécheresse s’éternise en Californie et le quotidien de chacun s’est transformé en une longue liste d’interdictions : ne pas arroser la pelouse, ne pas remplir sa piscine, limiter les douches…
Jusqu’à ce que les robinets se tarissent pour de bon. La paisible banlieue où vivent Alyssa et sa famille vire alors à la zone de guerre.
Soif et désespoir font se dresser les voisins les uns contre les autres. Le jour où ses parents ne donnent plus signe de vie et où son existence et celle de son petit frère sont menacées, Alyssa va devoir faire de terribles choix pour survivre au moins un jour de plus.

Mon Avis

Étant une grande adepte des romans de science-fiction et de Neal Shusterman, j’avais plus que hâte de me plonger dans ce bouquin dont j’entends déjà pas mal d’avis. Et pour tout vous dire, je n’ai pas été déçue de ma lecture, j’ai A-DO-RÉ ma lecture de ce roman même s’il y a quand même quelques petits défauts qui ont fait que cela n’a pas été un coup de cœur.

Ce qui m’a séduite dans ce roman, hormis la plume de l’auteur qui est toujours aussi prenante et addictive, c’est le côté réaliste des événements du roman. La pénurie des ressources premières dont l’eau est une question d’actualité qui peut survenir à tout instant. Le fait qu’on se rend compte au fur et à mesure du roman, que les événements qui s’y produisent pourrait arriver demain m’a poussé à aller m’acheter un pack d’eau (ou deux voir même trois) pour être safe pendant au moins quelques jours haha.

Le gros plus de ce roman, en plus du fait qu’il nous fait revoir nos habitudes de vie, ainsi que notre façon de consommer, c’est qu’il travaille beaucoup sur la psychologie du lecteur : J’AI EU SOIF PENDANT TOUTE MA LECTURE DU ROMAN !! Le côté survie de Dry m’a conquise surtout la psychologie des personnages, leur façon de penser, d’agir, de survivre en situation de crise.

Le seul point qui a fait que ma lecture n’a pas été un coup de cœur, c’est le rythme du roman. Étant donné qu’on se base énormément sur la psychologie des personnages, comment ils réagissent à une situation de crise, le rythme du roman était en soi un peu lent. Il n’y avait pas vraiment d’action en soi, un peu de stress à certains moments mais l’action ne vient que dans les 50 dernières pages et j’ai trouvé ça vraiment dommage…

Concernant les personnages, je ne me suis attachée à aucun d’entre eux en particulier. J’ai beaucoup aimé avoir les points de vue des deux personnages principaux (Kelton & Alyssa) mais également  des personnages qu’ils rencontrent durant leur périple et qui finissent par partir avec eux. Pour autant, l’aspect psychologique du roman ne permet pas à mon sens de s’attacher vraiment aux personnages. On a envie qu’ils survivent, qu’ils trouvent de l’eau et l’auteur nous met dans un stress permanent mais pour autant les personnages restent survolés.

En bref, c’était une bonne lecture et je pense qu’un petit tome deux n’aurait fait de mal à personne pour exploiter de façon plus approfondies ce que soulève ce roman.

2 réflexions sur “Dry, Neal & Jarrod Shusterman

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s