Tout en nuances : 2. Alexa, Erika Boyer

« L’amour qu’elle ressentait pour cette femme était bien trop fort. Elle ne le montrait sûrement pas assez bien, mais elle l’aimait plus que tout ; plus que le café du matin qu’elle prenait avant et qui lui manquait tant, plus que le vent dans son dos en pleine course, plus que tout ce qui la rendait heureuse au quotidien. Rien ne valait Eden, rien n’était à sa hauteur. »

59468896_396535810932017_8146048467827949568_n

Auteur : Erika Boyer
Edition : Autoédition
Date de parution : 09 Mai 2019
Nombre de pages : 264 pages
Prix : 14,9 €
Note : ✿✿✿✿

Résumé

Ancienne militaire, Alexa a rencontré Eden en Syrie lors d’une mission. Elles se sont retrouvées à Paris, l’une infirmière, l’autre patiente, et ne se sont alors plus jamais quittées.
L’amour qui unit ces deux femmes est sans limite, mais les secrets et les mystères qui entourent la vie de famille d’Alexa l’empêchent d’être pleinement heureuse, et il arrive un moment où elle ne peut plus se cacher ni prétendre.
Toutes les vérités sont-elles bonnes à dire et à entendre ? Ressortira-t-elle indemne de cette chasse au passé ?

Mon Avis

Etant une fidèle lectrice des romans de Erika Boyer, j’avais plus que hâte de découvrir ce second tome de la saga Tout en nuances inspirés des divinités gréco-romaines. Et une fois encore, Erika a su m’emporter dans son univers !

Je vous l’avoue, je n’ai pas encore eu l’occasion de lire le premier tome de la saga Hyacinthe, qui me fait très envie. Pour autant, à la lecture de ce tome-ci, cela me donne encore plus envie de le découvrir ! Petit rappel concernant cette série : ce sont des tomes compagnons, vous n’êtes donc pas obligé d’avoir lu le premier, pour lire celui-ci.

Comme toujours, la plume de Erika Boyer a encore su me toucher par sa plume et j’ai l’impression de me répéter à chaque mais j’ai une fois encore dévoré son roman en quelques jours ! Elle y aborde encore une fois des sujets importants dont la religion qui est le thème principal de ce roman mais également la famille, l’amitié et bien sûr sans oublier l’amour !

Ce qui m’a énormément plu dans ce roman, c’est que comme souvent la  religion est un sujet un peu tabou, qu’on a du mal à aborder parce que c’est tellement vaste et complexe que chacun pourrait ne pas s’y retrouver ou au contraire trouver que la manière d’aborder le sujet n’est pas la bonne. N’étant pas vraiment portée sur la religion, ce n’est pas un sujet qui me touche personnellement, pour autant, je trouve que l’auteure a réussi à aborder le sujet avec beaucoup de finesse, de délicatesse et sous des angles différents. La manière qu’elle a eu d’aborder ce sujet à travers les personnages d’Alexa et Eden nous incite à l’ouverture d’esprit et à la bienveillance.

Parlons maintenant des personnages d’Alexa et Eden : j’avoue avoir eu une légère préférence pour le personnage d’Eden qui a su plus me toucher que celui d’Alexa avec tous les secrets qui entoura sa famille. Pour autant, j’ai trouvé qu’elles étaient deux femmes fortes et indépendantes qui s’aiment d’un amour indéniable et qui méritent tout l’amour du monde.

En bref, un roman prenant et touchant, qui aborde un sujet peu exploité en littérature qui incite à la tolérance et à la bienveillance sur autrui. Je recommande une fois encore (comme toujours), ce roman d’Erika !

Encore merci à Erika Boyer pour l’envoi de cette pépite ! ♡

Ama. ♡

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Erika dit :

    Un grand merci à toi de m’avoir une nouvelle fois lue et d’avoir rédigé cette jolie chronique ♡

    J'aime

    1. unlivrealamain dit :

      ♡♡

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s