Moon Brothers, Sarah Crossan

« Reste dans le moment, Joe,
demain est un autre jour, et pas encore écrit,
ça sert à rien d’anticiper.
À rien du tout. »

75521667_1635611569923822_7872068015775285248_n

Auteur : Sarah Crossan
Édition : Rageot
Date de parution : 11 Septembre 2019
Nombre de pages : 384 pages
Prix : 15,9€
Note : ✿✿✿✿✿

Résumé

Joe Moon a dix-sept ans. Il vient de quitter New York pour aller vivre un temps au Texas. Son frère aîné, Ed, est en prison là-bas. Jugé coupable du meurtre d’un policier, il attend son exécution dans le couloir de la mort. Or, la date approche. Alors Joe veut être là, aider son frère à affronter ces dernières semaines. Car sinon, Ed sera tout seul. Mais voilà qu’un nouvel avocat reprend la défense du condamné… et il a l’air d’y croire. Joe osera-t-il espérer encore ?

Mon Avis

J’ai déjà eu l’occasion de découvrir la plume de l’auteure dans Swimming Pool qui traitait du sujet de l’immigration et malgré une belle plume je n’avais pas vraiment accroché avec l’histoire. Et j’ai voulu laisser une seconde chance à Sarah Crossan et même si cela n’a pas été un coup de coeur, Moon Brothers a été une bonne lecture.

Le thème de ce roman est assez fort : on suit Joe, âgé de 17 ans qui décide quelques semaines avant l’exécution de son frère accusé du meurtre d’un policier. Je n’ai pas l’habitude de lire des romans en vers libres du coup, j’ai eu un petit temps d’adaptation mais une fois dans ma lancée, j’ai eu du mal à le lâcher et j’avais vraiment envie de découvrir le fin mot de l’histoire.

Ce que j’ai adoré dans ce roman c’est toute l’histoire autour de la culpabilité, de la notion de la vérité, l’autrice arrive à nous embarquer dans son histoire et à nos questionner sur ses notions et à les remettre en question et j’ai adoré ça !
Mais au-delà de ses notions là, Moon Brothers est avant tout une histoire de frère, de famille. Une relation fragilisée par des années de séparation, de doute et d’envie de justice, d’une famille qui vole en éclats.

A travers les personnages de Ed et Joe, Sarah Crossan nous amène à réfléchir autour de la notion de bien et de mal, que tout n’est pas blanc ou noir, que Ed n’est peut-être qu’une victime de plus d’un système qui ne correspond plus à la société. C’est avant tout une histoire de frère mais aussi de justice, pour toutes les victimes de ce système. Elle montre que les méchants ne sont pas toujours ceux que l’on pense. Je suis ressortie de cette histoire avec un sentiment d’indignation comme si c’était mon frère à moi qui été dans le couloir de la mort. J’ai adoré qu’on ait le point de vue de Joe car grâce à lui, on voit un système judiciaire corrompu et la difficulté que l’on peut rencontrer contre la justice même si notre dossier est bancal : il faut toujours un coupable.

J’avoue avoir été assez détachée des personnages pour autant, leur histoire et la manière dont se déroule les choses m’incite à essayer de voir en gris. J’avoue avoir versé une petite larme quand j’ai fini le roman.

En bref, un roman touchant et poignant, qui a su amener un autre regard sur les prisonniers et sur les répercutions pour les familles. Je recommande vraiment ce livre qui malgré son écriture en vers libres dont on n’a pas l’habitude, vaut vraiment le détour !

Ama. ♡