Superman : Dawnbreaker, Matt de la Peña

« Mais c’est peut-être ça, devenir adulte, tu ne crois pas, Clark? Prendre conscience que le monde est injuste. Et que tout le monde s’en fiche. Ce n’est pas une histoire de justice mais de pouvoir…»

72978594_341148180026860_7841378687738970112_n

Auteur : Matt de la Peña
Édition : Bayard
Date de parution : 26 Juin 2019
Nombre de pages : 398 pages
Prix : 16,9€
Note : ✿✿✿✿✿

Résumé

Le jeune Clark Kent a toujours été le plus fort, le plus rapide et le plus intelligent. Mais il fait tout pour ne pas attirer l’attention sur ses superpouvoirs. Jusqu’au jour où, attiré par des pleurs, il découvre la petite Gloria Alvarez et le terrible secret. Avec l’aide de sa meilleure amie, Lana Lang, il va tenter de découvrir la vérité derrière les façades de Smallville. Mais à quel prix ?

Mon Avis

Merci à Page Turners pour l’envoi de ce roman !

Étant une grande fan des super-héros, j’avais vraiment plus que hâte de découvrir le dernier livre de la sage DC Icons, portant sur des réécritures des histoires de certains super-héros dont Batman et Superman (pour les plus connus). J’avais adoré la réécriture de Sarah J. Maas sur Catwoman et j’avais plus que hâte de découvrir ce que Matt de la Peña nous réservait pour Superman. C’était une bonne lecture mais j’en attendais un peu plus de l’auteur.

Vous connaissez tous Superman, ce célèbre super-héros avec son costume rouge et bleu et son S brodé sur son torse, la série Smallville était une série qui reprenait l’histoire de ce héros et j’adorais quand j’étais plus jeune, retrouvée Clark Kent qui sauvait Smallville et Métropolis du danger. Et inconsciemment je pense que je m’attendais au même genre de ce livre-ci mais si cela ne s’en rapproche pas tant que ça, j’ai quand même passé un agréable moment avec Clark Kent.

Pour commencer, parlons de la plume de l’auteur, que j’ai vraiment beaucoup apprécié. Elle est fluide et prenante et j’avais vraiment envie de découvrir ce qu’il nous réservait pour notre héros.
Ce qui m’a dérangé dans ma lecture avant tout, c’est l’intrigue du livre. J’avais l’impression d’assister à un épisode d’une série plus qu’une intrigue d’un roman qui se déroule au fur et à mesure de la lecture. J’ai trouvé que l’intrigue était trop vite mise en place et surtout, que les événements s’enchainaient trop rapidement comme s’il fallait que cela se règle rapidement. Tout cela a fait que j’ai eu l’impression que le personnage Clark Kent était moins approfondi.

Qu’on se le dise, Clark Kent n’est pas THE super-héros pour moi même si je l’aime beaucoup, surtout joué par Tom Welling dans la série Smallville (que je pense vraiment me re regarder prochainement). Mais ce qui m’a un peu dérangé dans la version amenée par Matt de la Peña, c’est que Clark Kent était trop tout : trop fort, trop intelligent et même si c’est un super-héros et qu’évidemment il est censé avoir quelque chose de plus qu’un humain « classique », j’ai trouvé que ça en devenait trop irréaliste et loin de la version du Superman que l’on a dans les films/séries et comics.

Pour autant, j’ai adoré les personnages secondaire du roman ! On a une version différente de Lana qui au final est la Chloé Sullivan de la série. Elle a un caractère bien trempé et une soif de justice et de vérité qui frise parfois avec le danger. Quant à Lex Luthor, j’ai adoré son personnage un peu mystérieux, avec des cheveux (si, si je vous assure) et les relations qui se créent au fur et à mesure du roman. On y découvre un nouveau personnage également, une Gloria qui ne laisse par Clark indifférent !

En bref, j’ai trouvé ma lecture sympathique, le roman se lit très rapidement et retrouver un super-héros comme Clark Kent est toujours intéressant ! Malheureusement, le côté irréaliste de certaines situations et l’intrigue un peu bâclé m’ont empeché d’apprécier autant ma lecture que pour Catwoman Soulstealer qui avait été génial !

Ama. ♡